dreamair

Un alcootest pour les pilotes de ligne russes

Le 20 juin, un Tupolev-134 s’était écrasé près d’un aéroport de Carélie (nord-ouest de la Russie), faisant 47 morts, alors qu’il tentait d’atterrir dans des conditions météorologiques difficiles. Selon les résultats de l’enquête officielle, l’accident s’explique par une conjonction de défaillances de l’équipage, dont le fait que le navigateur avait 0,8 gramme/litre d’alcool dans le sang. / Publié par Le Monde.